Bienvenue 
sois le bienvenu parmis nous sur ce forum.
j'espere que tu t'amuseras bien ici Wink

    GigaTribe

si vous voulez trouver des manga et dautre chose cliquez sur la baniere ;p
Les doubles

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Oscar et son monde Index du Forum -> Auberge -> Oeuvres -> Fanfic
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Oscar de Jarjaye
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Aoû 2006
Messages: 2 124
Personnage dans la zone RPG: Rose victor Peacecraft
Localisation: deriere une murailles infranchissable

MessagePosté le: 05/09/2006 20:18:57    Sujet du message: Les doubles Répondre en citant

Prologue

Une fois de plus André quittait la demeure des Jarjaye sans dire à quiconque où il allait.

Oscar quant à elle se préoccupait tellement du masque noir qu’elle en oubliait de s’inquiéter de son ami qui sombrer de plus en plus dans une mélancolie dont tous ignoraient la cause.

Elle décida de quitter à son tour la demeure devenue sinistrement silencieuse pour se rendre au bal d’un comte dont elle ne se souvenait même pas du nom et elle s’en moquait étrangement.
Image Hosted by ImageShack.us
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 05/09/2006 20:18:57    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Oscar de Jarjaye
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Aoû 2006
Messages: 2 124
Personnage dans la zone RPG: Rose victor Peacecraft
Localisation: deriere une murailles infranchissable

MessagePosté le: 05/09/2006 21:16:37    Sujet du message: Les doubles Répondre en citant

Chapitre 1 : Le premier double....

Ce soir là où exceptionnellement André ne veillait pas sur Oscar et réciproquement, fut le soir où le destin décida de leur jouer un tour à sa façon. Pour le pire ou le meilleur... ?

La réunion à laquelle s’était rendu André prit fin. Ayant dit à Grand-mère qu’il ne pourrait être là pour le bal à temps il se doutait fort bien qu’Oscar se serait rendu seule chez le comte. Aussi lorsque son chemin croisa celui d’une taverne il ne se fit pas prier pour y entrer.

_ Oscar… Pourquoi ne vois-tu pas que je meurs chaque jour un peu plus de te voir ainsi ? Depuis que Fersen a percé à jour ton secret tu t’enfermes dans une solitude glaciale. Et moi, ton ami, ton frère, ton ombre, je suis là à espérer un miracle qui ne vient pas et que je n’ose provoquer…..

André ne remarquait pas la jeune femme qui l’observait depuis son arrivée dans la taverne.

Blonde, deux yeux d’un bleu océan, un visage fin révélant son tempérament farouche et fier. Tigresse indomptable, elle voyait cet homme triste à mourir pénétrer en son domaine. Elle s’approcha doucement de lui avec une soupe chaude. Sans mot dire, elle ôta la bouteille d’alcool pour faire de la place et déposa l’assiette.

_ Ça sera certainement plus sain pour vous….

Des dizaines de paires d’yeux convergèrent sur l’étrange tablée. Superbe femme, bien des hommes avaient tenté leur chance et étaient repartis chez eux dépités….elle se tourna vers eux et les fustigea du regard. Aussitôt ils se recentrèrent sur leurs verres.
Quand elle se retourna sur André elle le trouva bouche bée dévisageant plus qu’il ne regardait ce qui semblait être pour lui une apparition ou un fantôme….
Elle rougit mal à l’aise avant de reprendre pour se donner contenance.

_Vous devriez boire ça plutôt que de vider bouteille sur bouteille. Boire jusqu’à l’ivresse ne vous apportera rien de plus si ce n’est des ennuis supplémentaires

André observait la jeune femme ; il eut soudainement envie de la faire danser, rire, … cette voix possédait les mêmes intonations impérieuses…Il ne fit cependant rien e, sans la quitter des yeux bu sa soupe comme un enfant docile.
Elle s’assit en face de lui un sourire sur les lèvres.
Une lueur s’alluma soudainement comme si elle avait compris en un éclair une évidence. Elle attendit qu’il ait fini son assiette.

_Je lui ressemble donc à ce point pour que vous me regardiez ainsi ?

André crut tomber à la renverse… Décidément elle détenait aussi sa perspicacité !!!

_Je…Je dois vous avouer que oui…
_vous voulez en parler ? Après tout je ne suis qu’une inconnue je ne risque pas de dévoiler votre secret….A voir votre état, je suppose qu’elle même ne sait rien n'est ce pas?

André perdit pied et se laissa aller à la confidence…

_J’ai été élevé avec elle depuis les 6 ans. Elle a un an de moins que moi. Depuis toujours nous sommes comme frère et sœur. Entre nous pas de rang proprement dit enfin c’est ce que je croyais…Mais depuis que ce maudit comte est arrivé, elle s’est révélée à elle-même sachant parfaitement que c’était voué à l’échec. Pour lui elle s’est faite plus femme que jamais. Et là il a compris…. Il a compris qu’il la torturait en lui parlant d’une autre. Depuis elle s’est refermée sur elle. Je ne supporte plus de la voir ainsi….
_Je vois … Ecoutez, commencez par rentrer, continuez à veiller sur elle. Elle souffre au moins autant que vous si elle s’était réellement éprise de cet homme. Au pire revenez je serai là.

Elle prononça sa dernière phrase dans un sourire qu’André lui rendit. Il aya sa note et la pria d’accepter quelques pièces supplémentaires avant de partir.
Image Hosted by ImageShack.us
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Oscar de Jarjaye
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Aoû 2006
Messages: 2 124
Personnage dans la zone RPG: Rose victor Peacecraft
Localisation: deriere une murailles infranchissable

MessagePosté le: 06/09/2006 21:16:12    Sujet du message: Les doubles Répondre en citant

Chapitre 2 : Retour à Jarjaye...


Sur son chemin André ramassa un collier de perles. Lors de son arrivée Oscar l’attendait. Il lui remit le collier et partit se coucher indifférent, apparemment, aux questions d’Oscar. Elle rejoignit à son tour sa chambre à coucher. André ne ferma pas l’œil de la nuit. Il se remémorait la phrase de cette inconnue : « Continuez à veillez sur elle…elle souffre au moins autant que vous… »

André s’endormit au petit matin. Oscar levait aux aurores préféra ne pas le réveiller pour ne pas le voir. Elle préférait réfléchir. N’y tenant plus elle monta à cheval et partit en forêt…

André se leva en milieu de matinée et alla demander à Grand-mère ou se trouvait Oscar.

_Tu es incorrigible ! D’abord tu laisse ma petite Oscar aller seule à se bal et à présent tu préfère dormir plutôt que d’être à se cotes et tu oses me demander où elle est ?!!!!
_Grand-mère Oscar n’est plus une petite fille et elle sait parfaitement se défendre ! Je suis son ami pas son garde chiourme !!!!!
_André un peu de respect ! Tu sembles oublier depuis quelques temps qu’Oscar et la fille du maître et que tu n’es qu’un…..
_Qu’un fils et petit fils de serviteur je sais tu me l’as assez rabâché….

« Et oscar me le fait bien sentir ces derniers temps…. » faillit-il ajouter mais il préféra s’abstenir. Il tourna les talons haussant les épaules et alla s’occuper des chevaux.


chapitre un peu court je vous l'accorde mais il est là plus pour servir de transition pour la suite ^^

Image Hosted by ImageShack.us
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Oscar de Jarjaye
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Aoû 2006
Messages: 2 124
Personnage dans la zone RPG: Rose victor Peacecraft
Localisation: deriere une murailles infranchissable

MessagePosté le: 07/09/2006 20:51:16    Sujet du message: Les doubles Répondre en citant

Chapitre 3 : le second double….
Pendant ce temps….

Oscar se retrouva en pleine forêt. Le soleil avait laissé place à de menaçants nuages mais elle n’en n’avait cure. Elle galopait sans but quand l’orage finit par éclater. Ignorant la pluie elle continua à s’enfoncer dans les bois. Un éclair tomba près d’elle et fit cabrer son cheval les déséquilibrant.

Soudain un bruit de sabot se fit entendre. Un homme apparut, brun, les yeux verts, grand, les épaules carrées tout comme sa mâchoire. Son visage doux et bienveillant respirait la force et la bonté. Il descendit de cheval et aida Oscar à se relever.

_Merci monsieur.

Elle leva les yeux vers son bienfaiteur et se figea sur place.

_Un problème ?
_ non excusez moi mais vous ressemblait tellement à André que l’espace d’un instant j’ai cru que c’était lui !
_ (rires) Non je ne suis pas lui ! Venez ne restons pas sous la pluie !

Elle le suivit docilement et quand ils constatèrent la blessure du cheval d’Oscar elle monta tout naturellement derrière son « inconnu »Il la conduisit à un petit cabanon.

_Pardonnez la modestie de ma demeure mais je ne suis qu’un pauvre bûcheron !
_Vous m’offrez l’hospitalité sans me connaître et je devrai faire la difficile ! Allons ne vous excusez pas !

Ils rirent. Il se dirigea vers une petite armoire d’où il sortit une chemise et un pantalon secs.

_Ca sera sûrement un peu grand mais ça sera toujours mieux que du tissu mouillé !

Oscar ne savait que faire. Jouer les timides ? Elle ne pouvait pas se changer devant cet homme. Et le cabanon n’ayant qu’une seule pièce… Elle ne pouvait pas non plus le jeter dehors !!!La voyant figée il posa les vêtements sur le lit et commença à se déshabiller sans voir Oscar virer à l’écarlate.

_STOPPPPP !!!!

Il la regarda surpris.

_ Ecoutez monsieur il y a un petit détail…
_ Je…Je ne vois pas le problème….
_ Je…enfin comment dire…Je suis une femme.

Il se figea sur place honteux et surpris….

_ Je sais ce que vous vous dites… « Que fait une femme vêtue comme un homme ? » Mon père n’a eu que des filles et il a fait de moi son héritier…. Voilà vous savez tout.
_ Pardonnez mon comportement…Je vais aller dehors pendant que vous vous sécherez quant à moi j’ôterai ma chemise en rentrant et me sécherai près de l’âtre.
_ Mais enfin je ne peux pas !!!

Sans prendre la peine de répondre il sortit de la maisonnette laissant la jeune femme se changer. Troublée et mal avec tous les événements précédents, des larmes roulèrent le long de ses joues au milieu des gouttes de pluie. Elle ne s’en préoccupa pas le moins du monde éprouvant même un étrange soulagement à se laisser enfin aller. Elle lui ouvrit la porte et il sourit de la voir flotter dans ses propres vêtements. Elle fit demi tour et lui tourna le dos.

_Changez vous ! Je ne vais pas vous laisser attraper la mort pour des sottises.

Hésitant il se changea rapidement.

_ Merci mademoiselle.
_ C’est moi…

Ils se détaillèrent un instant quand elle se retourna. Oscar avait dû retirer ses bandages pour les faire sécher et la chemise quoique ample ne dissimulait pas les rondeurs de la jeune femme. L’homme avec sa chemise entr’ouverte laissant entrevoir une musculature un peu plus dessinée que celle d’André.

Il l’invita à s’asseoir avec lui autour de la petite table. Sans crier gare les larmes d’oscar redoublèrent et bientôt de sanglots secouèrent le bel ange…

Sans un mot, il se leva et s’approcha d’elle avant de la prendre doucement dans ses bras et la réconforta.
Image Hosted by ImageShack.us


Dernière édition par Oscar de Jarjaye le 10/09/2006 19:02:19; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Oscar de Jarjaye
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Aoû 2006
Messages: 2 124
Personnage dans la zone RPG: Rose victor Peacecraft
Localisation: deriere une murailles infranchissable

MessagePosté le: 14/12/2006 21:57:24    Sujet du message: Les doubles Répondre en citant

Il l’invita à s’asseoir avec lui autour de la petite table. Sans crier gare les larmes d’oscar redoublèrent et bientôt de sanglots secouèrent le bel ange…

Sans un mot, il se leva et s’approcha d’elle avant de la prendre doucement dans ses bras et la réconforta.

Quand ses spasmes cesserent Oscar eut le loisir de remarquer que cet homme, cet inconnu avait eu les memes gestes et la même attitude qu4andré vis à vis d'elle. elle se releva doucement et souris.

_Ca va aller?
_ Oui... vous ... vous savez il a le même comportement que vous.. même si il a rarement le loisir de me voir ainsi....
_alors il doit avoir bien de la chance de pouvoir serer une si jolie femme contre lui.

Oscar détourna la tête.

"Je ne dois pas etre si belle que ça....
_ et pourquoi cela? Moi je trouve qu'en plus d'une beaué non négligeable vous avez une attitude noble en n'ayant pas cette manie de l'utilser constament pour arriver à vos fins...
_ Je l'aimais et il en aime une autre. il ne me voit même pas.
_ vous dites que vous l'aimiez mais vous en parlez déjà au passé alors que l'amour qu'il porete à votre "rivale" vous en parlez au présent...

Oscar le regarda incrédule.... Cette évidence la cingla de plein fouet plusqu'un cup tranchant d'épée....

Elle prit conscience soudainement que certes elle souffrait mais ce n'était pas tant de l'absence de Fersen mais de sa propre sollitude

La sentant sur le point de repartir il lui serra les mains. Elle ne les retira pas. Ses deux yeux océan chercherent ceux de cet inconnu qui lisait si bien en elle. Il se leva, et raviva le feu dans l'âtre.

_ Vous êtes proche de cet André depuis longtemps?
_ Nous avons grandit ensemble pourquoi?
_ Ottez moi d'un doute ce n'est pas lui qui vous a fait tant souffrir n'est ce pas?
_Non andré "N'a pas de vie à part moi" n'a jamais evoqué ce genre de sujet avec moi.
_J'ignore si vous vous en rendez compte mais... pardnnez ma brusquerie , c'est lui que vous attendez, esperez depuis tout à l'heure, ce n'est pas à moi que vous parlez mais à lui à travers moi. Seulement vous vous l'interdisez pour je ne sais quelle raison.

Oscar ne dit rien

_ La pluie a cessé, je vais rentrer sinon l'on risque de s'inquieter pour moi. Merci beaucoup monsieur. Pour tout....

Il sourit e lui ouvrit la porte.

_Prenez mon cheva pour rentrer je vais rester ici pendant quelques jours. Vous me le ferez ramener.
_Merci. Je n'y manquerez pas!

Elle pris ses affaire et monta à cheval. Le soleil avait repris possession du ciel .

Elle rentra et se changea rapidement dans les ecuries. Elle fit attention en rentrant qu'on ne la remarque pas. Elle se donna un air presentable et redescendit.
Image Hosted by ImageShack.us
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 08/12/2016 09:49:38    Sujet du message: Les doubles

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Oscar et son monde Index du Forum -> Auberge -> Oeuvres -> Fanfic Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
lpch_red par Leparachute
Oscar et son monde Index du Forum