Bienvenue 
sois le bienvenu parmis nous sur ce forum.
j'espere que tu t'amuseras bien ici Wink

    GigaTribe

si vous voulez trouver des manga et dautre chose cliquez sur la baniere ;p
Symbolisme de la rose

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Oscar et son monde Index du Forum -> Auberge -> A La Taverne d'Arras -> Le Boudoir
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Oscar de Jarjaye
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Aoû 2006
Messages: 2 124
Personnage dans la zone RPG: Rose victor Peacecraft
Localisation: deriere une murailles infranchissable

MessagePosté le: 29/09/2006 20:48:24    Sujet du message: Symbolisme de la rose Répondre en citant

Remarquable par sa beauté, sa forme et son parfum, la rose est la fleur symbolique la plus employée en Occident. Elle correspond dans l'ensemble à ce qu'est le lotus, en Asie, l'un et l'autre étant très proches du symbole de la roue.

Elle désigne une perfection achevée, un accomplissement sans défaut.

La rose est, dans l'iconographie Chretienne, soit la coupe qui recueille le sang du Christ, soit la transfiguration des gouttes de ce sang, soit le symbole des plaies Christ. Un symbole rosicrucien figure cinq roses, une au centre et une sur chacun des bras de la Croix. Ces images évoquent soit le Graal, soit la rosée céleste de . la Rédemption. Et puisque nous citons Ici Rose-Croix, remarquons que leur emblème place la rose : au centre de la Croix, c'est-à-dire à l'emplacement du cœur du Christ, du Sacré-Cœur. Ce symbole est le même que la Rosa candida de la Divine Comédie ; laquelle ne peut manquer d'évoquer la Rose mystique des litanies chrétiennes, symbole de la Vierge ; le même peut-être aussi que celui du Roman de la Rose. Angelus Silesius fait de la rose limage de l'âme, celle aussi du Christ, dont l'âme reçoit l'empreinte. La rose d'or, autrefois bénie par le Pape le quatrième dimanche de Carême, était un symbole de puissance et d'instruction spirituelles Mais aussi sans doute un symbole de résurrection et d'immortalité. La rosace gothique et la rose des vents marquent le passage, du symbolisme de la rose à celui de la roue.

Il faut enfin noter le cas particulier, en mystique musulmane, d'un Saadi de Chiraz, pour qui le Jardin des Roses est celui de la contemplation : J'Irai cueillir les roses du jardin, mais le parfum du rosier ma enivré.

Dans la mythologie les roses sont issues du sang d'adonis tandis que ce jeune dieu agonisait... En effet les rosiers étaient consacrés à Aphrodite en même temps qu'à Athéna. La rose était chez les Grecs une fleur blanche, mais lorsque Adonis, protégé d'Aphrodite, fut blessé à mort, la Déesse courut vers lui, se piqua à une épine et le sang colora les roses qui lui étaient consacrées.

Selon F. Portal, la rose et la couleur rose constitueraient un symbole de régénération du fait de la parenté sémantique du latin rosa avec ros, la pluie, la rosée. La rose et sa couleur, dit-il étaient les symboles du premier degré de régénération et d'initiation aux mystères...Le rosier, ajoute cet auteur, est l'image du régénéré, comme la rosée est le symbole de la régénération. Et la rose, dans les textes sacrés, accompagne bien souvent le vert, ce qui confirme cette interprétation.

La rose est devenue un symbole de l'amour et plus encore du don de l'amour, de l'amour pur... La rose comme fleur d'amour remplace le lotus égyptien et le narcisse grec.
L'Amour paradisiaque sera comparé par Dante au centre de la rose : Au centre d'or de la rose éternelle, qui se dilate et va de degré en degré, et qui exhale un parfum de louange au soleil toujours printanier,
Béatrice m'attira...

Blanche ou rouge, la rose est une des fleurs préférées des alchimistes dont les traités s'intitulent souvent rosiers des philosophes. La rose blanche comme le lis fut liée à la pierre au blanc, but du petit œuvre, tandis que la rose rouge fut associée à la pierre au rouge, but du grand œuvre. La plupart de ces roses ont sept pétales dont chacun évoque un métal ou une opération de l'œuvre. Une rose bleue serait le symbole de l'impossible.

Les noces de rose symbolisent les 17 ans de mariage.

La Rose coté historique....


Il paraît que la première nuit d'amour entre Cléopâtre et Marc Antoine se serait déroulée sur un lit de pétales de roses de quarante-cinq centimètres d'épaisseur. Mais c'est surtout par sa valeur symbolique que la rose a laissé son parfum dans l'Histoire. Quelques exemples :

* La rose associée à la Vierge, à l'origine de la dévotion catholique du Rosaire.
* La guerre des Deux-Roses, qui opposa en Angleterre au XVe siècle la maison d'York (dont l'emblème était une rose blanche) à celle de Lancastre (représentée par une rose rouge). La rose est aujourd'hui encore la fleur symbolique de l'Angleterre.
* Les Rose-Croix, société secrète mystique ayant pour emblème une rose rouge fixée au centre d'une croix.
* La Rose blanche de Finlande, ordre national finlandais créé en 1919 pour récompenser les services rendus au pays.
* La Rose blanche, mouvement d'opposition à Hitler dont les fondateurs furent décapités à la hache en 1943.
* Plus récemment, la rose rouge, associée par François Mitterrand au Parti socialiste.

La rose coté Litteraire


* Le Roman de la Rose est une des œuvres les plus célèbres du Moyen Âge. Écrit par Guillaume de Lorris (vers 1236) puis par Jean de Meung (entre 1275 et 1280), ce long poème allégorique décrit la tentative d'un amoureux (le poète) pour s'emparer de l'être aimé, représenté par une rose.
* À diverses époques, la poésie utilise la symbolique de la rose, souvent pour évoquer la fragilité de la vie humaine, notamment chez Ronsard (Mignonne allons voir si la rose..., Comme on voit sur la branche...). Le thème de la fragilité est repris par Victor Hugo dans la Rose de l'Infante : la petite infante, fille de Philippe II, voit les pétales de sa rose s'envoler sous l'action du vent; au même moment l'Invincible Armada est détruite par une terrible tempête.
* Plus récemment, on notera le roman d'Umberto Eco le Nom de la rose (1980), sorte d'enquête policière médiévale se déroulant en Italie. Le roman a été adapté ensuite au cinéma (1986).

La rose coté artistique


En peinture, la rose est présente dans de nombreux tableaux liés à la Vierge, mais aussi à l'amour. Ainsi la Naissance de Vénus, de Sandro Botticelli nous montre un ciel où roses et pétales flottent au vent. On retrouve la rose dans les natures mortes des peintres flamands et hollandais du XVIIe siècle, avec de somptueuses compositions florales. Elle est également omniprésente comme motif décoratif dans les tapisseries et les porcelaines.Pierre-Joseph Redouté(1759-1840) compose de 1817 à 1824 son ouvrage en 3 volumes "les roses" planches en eau-forte en pointillé coloriée dont le texte est rédigé par le rosiériste Claude-Antoine Thory.

On n'oubliera pas un art mineur, la chanson, qui a valu à la rose pas mal de triomphes. Plusieurs générations de Français ont pleuré en écoutant Les Roses blanches, chanson de Pothier et Raiter, interprétée pour la première fois par Berthe Sylva en 1927. On pensera aussi, entre autres, à un air qui a franchi les siècles sans perdre une ride, Vive la rose et le lilas.

Peu de roses par contre dans les titres de films, sinon The Rose de Mark Rydell avec Bette Midler (1979), La Rose pourpre du Caire de Woody Allen, Le Nom de la rose de Jean-Jacques Annaud (1986) et Bread and Roses de Ken Loach (2000).
Image Hosted by ImageShack.us
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 29/09/2006 20:48:24    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Oscar de Jarjaye
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Aoû 2006
Messages: 2 124
Personnage dans la zone RPG: Rose victor Peacecraft
Localisation: deriere une murailles infranchissable

MessagePosté le: 29/09/2006 20:52:53    Sujet du message: Symbolisme de la rose Répondre en citant

La rose rouge

L'amour et le respect. Sang de la blessure et de la souffrance, passion amoureuse.
La rose jaune

La joie et l'amitié. Mais aussi mensonge, trahison, pour se faire pardonner une infidélité, une rupture.
La rose blanche

L'innocence, la pureté et le secret. Virginité, amour courtois, silence, intérêt.
Une rose blanche et une rouge :

Sympathie
Roses blanches et rouges :

feu du coeur et beauté ardente.
La rose rose foncé

La reconnaissance.
La rose rose pâle

La joie(naissance, mariage).
La rose pêche

La modestie.
La rose corail

Le désir.
La rose orange

La fascination.
La rose lavande

Un coup de foudre.
Les symboles liés à l'aspect général de la rose

Boutons de rose : l'enfance innocente.
Rose épanouie : beauté passagère.
Rose sans épine : confiance, mais aussi le plaisir factice et facile.
Rose pompon : gentillesse et grâce enfantine.
Rose mousseuse : amour, volupté.
Feuille de rose : jamais ne m'importune.
Image Hosted by ImageShack.us
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Oscar de Jarjaye
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Aoû 2006
Messages: 2 124
Personnage dans la zone RPG: Rose victor Peacecraft
Localisation: deriere une murailles infranchissable

MessagePosté le: 29/09/2006 21:02:12    Sujet du message: Symbolisme de la rose Répondre en citant

La rose dans l'antiquité

Dans la civilisation grecque, la Rose était, de plus, toujours liée à la mort. En effet, lors de funérailles, la fleur était souvent portée sur le front ou la poitrine. Mais, née en même temps que la déesse Vénus, la Rose serait aussi associée à la naissance.

Sous l’Empire Romain, la même symbolique de la rose est retrouvée. Un esclave affranchi était couvert de roses en symbole de sa ‘naissance’ à une nouvelle vie. Cette fleur faisait partie intégrante de la vie romaine. Présente sous forme de couronnement lors des mariages ou des combats, elle était aussi largement utilisée dans la médecine. Au premier siècle de notre ère, Dioscorides et Pline conseillaient, pour soigner de nombreuses maladies, l’infusion dans du vin de pétales séchés. Ce remède était censé guérir les maux de tête, les infections de l’oeil et de l’oreille, les gingivites, les hémorroïdes, etc.. L’essence de rose chaude soignait, quant à elle, les troubles du sommeil, la nausée et était utilisée pour la guérison de lésions cérébrales. La rose était employée par les Romains sous plusieurs formes. En poudre, elle servait à arrêter la transpiration au sortir des bains-étuves, les pétales étaient utilisés par les notables lors des symposiums ou pour parfumer leur lit à manger. Enfin, lors des célèbres festins de Néron, des roses pleuvaient sur les convives en même temps que jaillissait des fontaines de l’eau de rose et qu’était diffusé par de petits orifices un parfum de rose.
Au cours de l’Antiquité, le rôle, l’utilisation et la symbolique de la Rose ont varié suivant les civilisations. Alors qu’elle n’était que d’un intérêt magique et artisanal dans la civilisation égyptienne, elle est élevée au rang de fleur divine symbole de la passion par les Grecs. Enfin, les Romains, bien qu’idéalisant la Rose presque autant que les Grecs, voient, plutôt, en elle une fleur utile au confort et au plaisir par son parfum et sa beauté. C’est aussi avec les Romains que la Rose devient le symbole de tout ce qui est éphémère. Mais la symbolique de la Rose sera profondément modifiée avec la naissance du Christianisme qui en fera, l’emblème des prostituées. Ce n’est qu’avec la poésie du Moyen-Age que la Rose sera réhabilitée.

La rose au Moyen Age

Symbole de l’amour, la Rose fut tout d’abord rejetée par le Christianisme naissant qui voit en elle un emblème païen et notamment l’image de Vénus. La gloire de la Rose semble avoir pris fin avec la chute de l’Empire Romain. Sans doute importée en Gaule par les Romains, ce n’est qu’au VIème siècle que l’on retrouve quelques informations historiques concernant la Rose en France. Elle ne doit sa survie que grâce aux jardins de certains châteaux (Childebert Ier, 511-558), de couvents et de monastères où elle était cultivée parmi d’autres plantes médicinales. Même si on retrouvait des rosiers dans les jardins de quelques riches bourgeois, c’est surtout grâce à ses vertus curatives que la Rose survécue pendant plusieurs siècles.
La Rose retrouve tout son symbolisme antique quand, en 1402, le Duc d’Orléans, à l’occasion de ‘la fête des Roses’ qu’il organise, crée l’Ordre de la Rose au sein duquel les gentilshommes s’engagent à prendre la défense de l’honneur des Dames.

Parallèlement, dès le XIIème siècle, les Chrétiens avec Saint Bernard font de la Rose le symbole de la Vierge et, par là même, de la pureté. Saint Bernard écrira alors : « Marie a été une rose blanche par sa virginité, vermeille par sa charité, blanche par la pratique de la vertu, vermeille par l’écrasement du vice ». D’autre part, plusieurs Saintes sont liées à cette fleur : Sainte Dorothée, patronne des fleuristes, qui reçut des mains d’un ange un bouquet de roses pour supporter son martyr ; Sainte Elisabeth de Hongrie ; Sainte Rosalie de Palerme dont la légende raconte qu’après sa mort les anges fleurirent sa tombe de roses ; Sainte Rose de Lima, patronne des dominicaines, des fleuristes ainsi que des jardiniers et première Sainte du Nouveau Monde ; Sainte Thérèse de Lisieux ou encore Roseline de Draguignant. De même, grâce à Saint Médard, seigneur de Salency et Evêque de Nayon, la Rose devint l’objet d’un véritable culte. En effet, il instaura, dans son village, un prix de la vertu. Chaque année, la jeune fille la plus sage et la plus vertueuse était nommée Rosière, recevait vingt-cinq livres et était couronnée de roses. Ainsi, symbole de l’amour, la Rose permet aussi de célébrer la vertu.

Sous forme de bouquet de Roses d’Or, cette fleur était bénie par le Pape avant la messe du quatrième dimanche de Carême baptisé aussi dimanche de la Rose. Puis, toute une cérémonie suivait durant laquelle la rose du centre du bouquet recevait musc et baume du Pérou. Après la messe, au cours de laquelle elle occupait une place importante, la Rose était offerte au personnage qui avait rendu les services les plus importants à la cause catholique. De nos jours, si la Rose n’a pas trouvé de destinataire, elle est de nouveau bénie l’année suivante. La Rose connaît, de part cette cérémonie, une fonction et une symbolique nouvelles : elle joue le rôle de cadeau diplomatique et devient l’emblème de l’honneur et de la fidélité à l’Eglise.

Symbole mystique, la Rose est présente jusque dans les églises sous forme de rosaces gothiques qui « symbolisent ainsi les plus hautes aspirations de l’homme : connaître l’Ordre de Dieu, ne faire qu’un avec Lui ». Parallèlement, on retrouve la Rose sous forme de Rosaire, cet ensemble de trois chapelets représentant les mystères de la vie de Marie : mystères joyeux (Annonciation, Visitation, naissance de Jésus, présentation au Temple et Jésus retrouvé au Temple) ; mystères douloureux (agonie au jardin des oliviers, flagellation, couronnement d’épines, portement de la croix et crucifixion) ; mystère glorieux (Résurrection, Ascension, Pentecôte, Assomption et couronnement de la Vierge).

Paradoxalement, cette fleur mystique est aussi utilisée dans les breuvages destinés aux enchantements d’amour et pour les talismans contre les démons et les sorciers.

Mais la Rose est aussi retrouvée sous forme de Rose des Vents. Ce dessin en forme de fleur stylisée matérialisant l’horizon périphérique par rapport au Nord magnétique, devint au XVIème siècle, l’emblème des navigateurs.

Enfin, la reine des fleurs servit aussi d’emblème en Angleterre. Une rose rouge fut le symbole de la maison de Lancaster et, par opposition, une rose blanche s’épanouissait dans les armoiries de la maison d’York. Après une guerre qui dura trente ans (1455-1485), ces deux roses s’unirent pour former la rose Tudor qui reste, encore aujourd’hui, l’emblème des rois d’Angleterre.

A la Renaissance, l’horticulture de la Rose en tant que fleur ornementale apparaît en France.

La rose aujourd'hui

Avec le XVIIIème siècle, la Rose occupe une place importante en tant qu’élément de décoration. Fleur très prisée par les reines et les favorites telles que Madame de Pompadour ou Madame du Barry, la Rose devient bientôt le sujet principal de représentations picturales de scènes galantes voire grivoises inspirées de la mythologie.

Malgré la Révolution de 1789, la Rose conserve toute sa magnificence et c’est sous le règne de Napoléon Bonaparte que l’Impératrice Joséphine rend à la Rose toutes ses lettres de noblesse. Elle fut le mécène de Pierre-Joseph Redouté sans doute le plus grand peintre de roses. Après avoir acquit la Malmaison en 1798, l’Impératrice y créa des jardins de fleurs exotiques et de roses dans une roseraie renommée dans toute l’Europe. On y trouvait entre autres 167 sortes de Rosa gallica, 27 sortes de R. centifolia, 22 de roses de Chine, 9 de roses de Damas et 8 du groupe R. alba. Cette richesse donna lieu à de nombreux croisements afin de créer de nouvelles variétés. En 1817 fut publié un ouvrage sur ‘les roses’ que l’Impératrice avait commandé à Redouté.

Avec le XXème siècle, les représentations de la Rose sont plus libres de toute signification et c’est plutôt la recherche de l’exaltation de la beauté qui prédomine. A partir des années quatre-vingts, une qualité de la Rose devient prépondérante : le parfum. Tombée en désuétude depuis plusieurs années, cette caractéristique refait surface à la demande des amateurs et des parfumeurs. En 1982, au sein du ‘concours des roses de Bagatelle’ est créé le ‘prix du parfum’.

Contrairement à certaines fleurs qui ont eu leur période de gloire comme la violette au XIX ème siècle, le lys limité à son rôle d’emblème de la royauté ou encore le muguet qui ‘n’existe’ qu’une journée par an, la rose a traversé tous les âges.

Présente sur tous les continents, offerte à toutes les occasions de notre vie et admirée depuis des millénaires, la rose reste indémodable et éternelle.
Image Hosted by ImageShack.us
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
marquise
Membre d"honneur
Membre d

Hors ligne

Inscrit le: 13 Sep 2006
Messages: 230
Personnage dans la zone RPG: etudiante en masters histoire
Localisation: lorraine

MessagePosté le: 01/10/2006 20:32:41    Sujet du message: Symbolisme de la rose Répondre en citant

un seul mot me viens a l esprit ( et oui j en ai un!) pour qualifier ce travaiol de recherche :

BRAVO
Image Hosted by ImageShack.us
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
André grandier
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Aoû 2006
Messages: 2 548
Personnage dans la zone RPG: André grandier
Localisation: Maison des jarjayes

MessagePosté le: 01/10/2006 20:45:32    Sujet du message: Symbolisme de la rose Répondre en citant

comme marquise mais je rajoute :


MERVEILLEUX
Image Hosted by ImageShack.us
Revenir en haut
Oscar de Jarjaye
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Aoû 2006
Messages: 2 124
Personnage dans la zone RPG: Rose victor Peacecraft
Localisation: deriere une murailles infranchissable

MessagePosté le: 01/10/2006 20:47:56    Sujet du message: Symbolisme de la rose Répondre en citant

oups merci..... Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed
Image Hosted by ImageShack.us
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gabrielle
lieutenant de la rose
lieutenant de la rose

Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2006
Messages: 1 048
Personnage dans la zone RPG: Oscar de Jarjayes
Localisation: Aux milieu des roses de Versailles

MessagePosté le: 19/10/2006 11:58:37    Sujet du message: Symbolisme de la rose Répondre en citant

recherche stupéfiante et très juste bravo !

le symbole de la rose au cours des siècles à bien évolué et tu l'as illustré à merveille.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Oscar de Jarjaye
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Aoû 2006
Messages: 2 124
Personnage dans la zone RPG: Rose victor Peacecraft
Localisation: deriere une murailles infranchissable

MessagePosté le: 24/10/2006 17:54:50    Sujet du message: Symbolisme de la rose Répondre en citant

erci gabrielle en fait g recoupé plusieurs sites pour obtenir ca
Image Hosted by ImageShack.us
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gabrielle
lieutenant de la rose
lieutenant de la rose

Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2006
Messages: 1 048
Personnage dans la zone RPG: Oscar de Jarjayes
Localisation: Aux milieu des roses de Versailles

MessagePosté le: 06/12/2006 22:47:58    Sujet du message: Symbolisme de la rose Répondre en citant

C'est ce qu'on appel du travail de pro !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Oscar de Jarjaye
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Aoû 2006
Messages: 2 124
Personnage dans la zone RPG: Rose victor Peacecraft
Localisation: deriere une murailles infranchissable

MessagePosté le: 06/12/2006 23:04:59    Sujet du message: Symbolisme de la rose Répondre en citant

on ira pas jusque là j'avais le temps c tout
Image Hosted by ImageShack.us
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mégalomaniac
petite rose
petite rose

Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2006
Messages: 137

MessagePosté le: 07/12/2006 20:38:15    Sujet du message: Symbolisme de la rose Répondre en citant

et bien comme les autres un mot suffit

SOMPTUEUX
Revenir en haut
Oscar de Jarjaye
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Aoû 2006
Messages: 2 124
Personnage dans la zone RPG: Rose victor Peacecraft
Localisation: deriere une murailles infranchissable

MessagePosté le: 07/12/2006 20:52:06    Sujet du message: Symbolisme de la rose Répondre en citant

merci megalo
Image Hosted by ImageShack.us
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 23/11/2017 03:28:57    Sujet du message: Symbolisme de la rose

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Oscar et son monde Index du Forum -> Auberge -> A La Taverne d'Arras -> Le Boudoir Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
lpch_red par Leparachute
Oscar et son monde Index du Forum